Marcory : la coiffure au masculin

PAYS : Côte d’Ivoire
DATE DE PUBLICATION : dimanche 13 septembre 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Geoffrey Vaha

Dans l’univers de la coiffure, destiné à priori aux femmes, de jeunes garçons de Marcory, quartier d’Abidjan, tentent de se faire un nom. S’il est vrai que leurs talents font l’unanimité, le sentiment reste différent sur ce qu’ils inspirent pour beaucoup.

Se définissant comme des personnes efféminées ou des homosexuels, ils doivent affronter le regard de la société mais refusent de se cacher. A leurs yeux le plus important reste leur passion : la coiffure.

Le rapport avec leur entourage n’a pas toujours été aisé. Mais si leur installation dans ce marché était difficile, désormais ils ont leur place, sont acceptés par les clientes et les affaires marchent.

L’État burkinabé a pris des mesures notables pour faire respecter les droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles, comme le droit international l’y oblige. Alors que le 1er juin se rapproche, nous espérons qu’il tienne sa promesse de fournir des services de planning familial gratuits et aille beaucoup plus loin afin de garantir que ces services soient véritablement accessibles, et ce de façon équitable, à toutes les femmes et les filles, peu importe où elles vivent, et que les autres obstacles qui entravent l’accès à la contraception, comme le manque d’information, soient éliminés grâce à une campagne globale de sensibilisation au niveau national.

Marie-Evelyne Petrus Barry, directrice d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale

img