Putsch au Burkina Faso : les populations désapprouvent la médiation de Macky Sall

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : mercredi 23 septembre 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Politique
AUTEUR : Gabriel KAMBOU

Le mercredi 23 septembre 2015, des manifestants sont sortis nombreux pour accueillir les Chefs d’Etats de la CEDEAO et exiger le démantèlement du RSP.

Beaucoup de gens se disent très déçus des propositions faites par les médiateurs de la CEDEAO notamment la proposition d’amnistie à accorder aux putschistes. C’est surtout Macky Sall, président sénégalais, qui est au centre des critiques des Ouagalais qui l’ont fait savoir bruyamment dans la rue.

« Aujourd’hui encore, il existe hélas une catégorie d’enseignants irresponsables. C’est surtout eux qui sont à la base des échecs scolaires. Le plus grave est que leurs responsabilités sont parfois voilées par le fait qu’ils ont réussi à transférer à d’autres enseignants des promotions entières d’enfants qu’ils ont mal instruits, mal formés, dévoyés sûrement. Les efforts titanesques des enseignants responsables qui tentent de sauver ces malheureux enfants arrivent trop tard, débouchent fatalement sur des échecs. Il n’y a plus que tristesse et abattement chez ceux dont la conscience est encore vivante. »

Thomas Sankara, ‘Appel de Gaoua sur la qualité de l’enseignement au Burkina Faso – 17 octobre 1986’.

img