« Liberté confisquée en RDC » : L’hymne d’Oscibi pour la libération des prisonniers d’opinions

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : mercredi 17 février 2016
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Ismaël Compaoré

L’artiste musicien et militant du Balai Citoyen Oscibi Johann avait été arrêté et incarcéré durant des jours en République Démocratique du Congo (RDC) en mars 2015. Il lui était reproché des actes de « déstabilisation et de terrorisme » alors qu’il participait juste à une rencontre sur le thème « jeunesse et citoyenneté ». Suite aux pressions, il sera libéré, expulsé et déclaré persona non grata en RDC de même que ses camarades du mouvement Y en a Marre du Sénégal.

Presqu’une année après sa libération, il sort « liberté confisquée en RDC », un single de plaidoiries pour la libération de ses co-détenus toujours incarcérés dans les geôles de Kabila.

Droit Libre TV lui donne la parole ainsi qu’à Yangu Kiakwama, porte-parole du mouvement Filimbi de la RDC venu le soutenir.

« La paix, c’est aussi l’Iran et l’Irak. Combats fratricides complexes, incompréhensibles ; où l’on ne sait plus qui est dans quel camp, tant les imbrications sont nombreuses. Mais où l’on peut retenir simplement que ces armes dont les cliquetis signifient la mort chantent aussi la tristesse pour les femmes, les enfants, les vieillards, ces armes-là, sont fournies chaque jour par ceux qui se nourrissent du sang des autres, par ceux qui jubilent lorsque le fer tue et que le feu brûle ».

Thomas SANKARA, le 17 novembre 1986 lors de la visite de François Mitterrand à Ouagadougou.

img