Aides ménagères : Machines à tout faire !

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : vendredi 22 avril 2016
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Emploi
AUTEUR : Gabriel KAMBOU

Victimes de sobriquets les plus méprisants : petite bonne, 52, bonniche, machine à tout faire, de nombreuses aides ménagères souffrent dans le silence. Pour un revenu très maigre, elles doivent travailler sans relâche, dès l’aube au crépuscule et même très tard la nuit. Des sévices corporels en passant par la violence morale, elles subissent tout : aucun de leur droit n’est respecté. Pour défendre leurs droits bafoués, elles ont créé l’Association de Défense des Droits des Aides Ménagères et Domestiques (ADDAD). C’est avec amertume que Sitan Fofana, la présidente de l’ADDAD raconte leur vécu.

« La paix, c’est aussi l’Iran et l’Irak. Combats fratricides complexes, incompréhensibles ; où l’on ne sait plus qui est dans quel camp, tant les imbrications sont nombreuses. Mais où l’on peut retenir simplement que ces armes dont les cliquetis signifient la mort chantent aussi la tristesse pour les femmes, les enfants, les vieillards, ces armes-là, sont fournies chaque jour par ceux qui se nourrissent du sang des autres, par ceux qui jubilent lorsque le fer tue et que le feu brûle ».

Thomas SANKARA, le 17 novembre 1986 lors de la visite de François Mitterrand à Ouagadougou.

img