Jeunesse Hakika, la nouvelle arme du rap Mauritanien : "Où est la démocratie ?"

PAYS : Autres Pays
DATE DE PUBLICATION : mardi 22 août 2017
CATEGORIE : VIDÉOS
THEME : Culture
AUTEUR : Seidou Samba Touré

Conscient de la lutte à mener, "Jeunesse Hakika" est un mouvement de jeunes mauritaniens dont les leaders sont deux rappeurs. Micro en main, ces artistes disent tout haut ce que les autres jeunes mauritaniens pensent bas.

Ils chantent dans plusieurs langues : Arabe, Wolof, Peul, Soninké,… tout en invitant leurs concitoyens à se concentrer sur les problèmes qui gangrènent le pays : corruption, impunité, pauvreté ou encore l’esclavage.

Portrait !

— -

Vidéo réalisée lors de l’atelier de réalisation documentaire formation, dans le cadre du festival Ciné Droit Libre Nouakchott en partenariat avec Assalam Aleikum.

Avec l’appui du Trans-Saharan Counter Terrorism Partnership (TSCTP)

« Le rôle des intellectuels n’est pas de participer à la lutte pour le pouvoir. Encore moins de chercher à l’exercer. Leur rôle est, précisément, de se dessaisir autant que possible de tout pouvoir, de renoncer à l’exercice de tout magistère. Il n’est pas d’interpeller qui que ce soit. Il est de se faire, pour une fois, les maîtres de l’ascèse. »

Achille MBEMBE, historien et politologue camerounais in « Le lumpen-radicalisme et autres maladies de la tyrannie », publié dans le MONDE Afrique

img