Brigade Verte de Ouagadougou : La propreté au péril de sa santé

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : dimanche 27 août 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Emploi
AUTEUR : Aïssata Sankara

Dès 4 heures du matin, à vélo ou à moto, elles bravent intempéries et toutes sortes de risques pour assurer la propreté de la capitale burkinabè. Elles, se sont les balayeuses de la Brigade Verte de Ouagadougou. Issues pour la plus part de milieux défavorisés, elles sont au nombre de 3000 à prendre d’assaut trois fois par semaine les grandes artères de la ville. Malheureusement, ces braves femmes travaillent parfois dans un dénuement matériel total, au péril de leur santé.

Un reportage réalisé par Aïssata Sankara
Avec l’appui du Fond Commun Genre (FCG)

« Le rôle des intellectuels n’est pas de participer à la lutte pour le pouvoir. Encore moins de chercher à l’exercer. Leur rôle est, précisément, de se dessaisir autant que possible de tout pouvoir, de renoncer à l’exercice de tout magistère. Il n’est pas d’interpeller qui que ce soit. Il est de se faire, pour une fois, les maîtres de l’ascèse. »

Achille MBEMBE, historien et politologue camerounais in « Le lumpen-radicalisme et autres maladies de la tyrannie », publié dans le MONDE Afrique

img