Le camp de Diffa, un refuge pour les victimes de Boko Haram au Niger

PAYS : Niger
DATE DE PUBLICATION : jeudi 28 septembre 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Boureima Balima

Le camp de Diffa est le refuge des victimes de Boko Haram, venues du Niger et du Nigeria. Ils ont dû fuir leurs villages afin d’avoir la vie sauve. En attendant le retour de la paix, ils tentent de se reconstruire à l’intérieur de ce camp, et d’oublier les horreurs du passé. Dans cette zone où règne l’état d’urgence et la terreur, la fermeture de certains marchés porte un coup dûr à l’économie Nigérienne.

« La paix, c’est aussi l’Iran et l’Irak. Combats fratricides complexes, incompréhensibles ; où l’on ne sait plus qui est dans quel camp, tant les imbrications sont nombreuses. Mais où l’on peut retenir simplement que ces armes dont les cliquetis signifient la mort chantent aussi la tristesse pour les femmes, les enfants, les vieillards, ces armes-là, sont fournies chaque jour par ceux qui se nourrissent du sang des autres, par ceux qui jubilent lorsque le fer tue et que le feu brûle ».

Thomas SANKARA, le 17 novembre 1986 lors de la visite de François Mitterrand à Ouagadougou.

img