Mariam BUBU : Veuve à 24 ans et rescapée de Boko Haram

PAYS : Niger
DATE DE PUBLICATION : jeudi 2 novembre 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Boureima Balima

Au Niger, plus de 200 000 personnes victimes de Boko Haram ont quitté leurs domiciles pour fonder d’autres villages. Certains ont pu se réinstaller grâce à l’aide humanitaire. Mariam Bubu, âgée de 24 ans et mère de deux enfants, a assisté à l’assassinat de son mari par les combattants de ce groupe terroriste. Vivant dans une hutte de fortune, elle rêve de retrouver la quiétude de son village natal et d’assurer un avenir radieux à ses enfants grâce à un métier.

L’État burkinabé a pris des mesures notables pour faire respecter les droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles, comme le droit international l’y oblige. Alors que le 1er juin se rapproche, nous espérons qu’il tienne sa promesse de fournir des services de planning familial gratuits et aille beaucoup plus loin afin de garantir que ces services soient véritablement accessibles, et ce de façon équitable, à toutes les femmes et les filles, peu importe où elles vivent, et que les autres obstacles qui entravent l’accès à la contraception, comme le manque d’information, soient éliminés grâce à une campagne globale de sensibilisation au niveau national.

Marie-Evelyne Petrus Barry, directrice d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale

img