Vindicte populaire : « L’article 320 », une atteinte aux droits humains

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : vendredi 10 novembre 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Redaction

La vindicte populaire, bien qu’étant condamnée par la loi, a la peau dure au Mali. Un phénomène persistant, du fait de la rupture de confiance entre les justiciables et les justiciers. Nous vous invitons à découvrir les contours de cette règle dite de « l’article 320 » et ses conséquences souvent désastreuses.

— -

Ce reportage a été réalisé par Mohamed WAGUE, l’un des apprenants du projet « Vac en Droit ». Cette initiative de Ciné Droit Libre Bamako a consisté à former pendant un mois, sept (07) étudiants en techniques du Journalisme Reportage d’Images, dans l’optique de faire des reportages sur les thématiques de Droits Humains.

« La paix, c’est aussi l’Iran et l’Irak. Combats fratricides complexes, incompréhensibles ; où l’on ne sait plus qui est dans quel camp, tant les imbrications sont nombreuses. Mais où l’on peut retenir simplement que ces armes dont les cliquetis signifient la mort chantent aussi la tristesse pour les femmes, les enfants, les vieillards, ces armes-là, sont fournies chaque jour par ceux qui se nourrissent du sang des autres, par ceux qui jubilent lorsque le fer tue et que le feu brûle ».

Thomas SANKARA, le 17 novembre 1986 lors de la visite de François Mitterrand à Ouagadougou.

img