Dossier Norbert Zongo : les regards sont tournés vers Arusha

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : mardi 17 décembre 2013
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Médias
AUTEUR : Inoussa BAGUIAN

13 décembre 1998-13 décembre 2013, cela fait exactement 15 ans que le journaliste émérite Norbert Zongo et ses trois compagnons d’infortune ont été assassinés sur la route de Sapouy. Depuis 15 ans, les magistrats burkinabé n’a pas pu rendre justice à Norbert Zongo, et un non-lieu a été prononcé en 2006. Depuis lors, le dossier est au point mort, déposé au greffe du Tribunal de Ouagadougou en attendant des hypothétiques nouvelles preuves. La famille et les militants du Collectif continuent à se battre pour la vérité et la justice dans cette affaire. Ils ont fait recours aux tribunaux internationaux.

En novembre 2013, le dossier Norbert Zongo a été examiné par la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples à Arhusa en Tanzanie. Lors d’une conférence de presse au CNP-NZ, le Collectif ainsi que la famille de Norbert Zongo ont fait le point sur l’état du dossier.

« La paix, c’est aussi l’Iran et l’Irak. Combats fratricides complexes, incompréhensibles ; où l’on ne sait plus qui est dans quel camp, tant les imbrications sont nombreuses. Mais où l’on peut retenir simplement que ces armes dont les cliquetis signifient la mort chantent aussi la tristesse pour les femmes, les enfants, les vieillards, ces armes-là, sont fournies chaque jour par ceux qui se nourrissent du sang des autres, par ceux qui jubilent lorsque le fer tue et que le feu brûle ».

Thomas SANKARA, le 17 novembre 1986 lors de la visite de François Mitterrand à Ouagadougou.

img