Diababa SOGORE, l’aveugle qui vit à la sueur de son front

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : vendredi 27 avril 2018
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société

Diababa SOGORE a perdu la vue depuis l’enfance, suite à un accident. Inscrit à l’Institut National des Aveugles par sa tante, il y a appris la fabrication de chaises en nylon. Il use de son savoir-faire pour nourrir sa petite famille à la sueur de son front, refusant de mendier comme d’autres aveugles. Entre sa petite clientèle et les difficultés qu’il rencontre, il se livre à nous.
- - - - - - - - - - - - -
Ce reportage a été réalisé par Boukary PORGO, dans le cadre du projet VAC EN DROIT au Mali.

« Tous les citoyens doivent redevenir des citoyens et non pas des con-citoyens comme le Président du Faso aime les appeler. Ils doivent participer au processus de changement. Il est temps une fois pour toute après 27 ans de régime sans partage que M. Blaise Compaoré comprenne que c’est le terminus de son bus. Aujourd’hui on assiste à des tentatives de passage en force. Cela n’est pas normal ... »

Smockey Bambara, porte-parole du Balai Citoyen, le 24 octobre 2014 au rond-point de la Zad pendant la semaine de désobéissance civile.

img