Koloko, le rapt des jeunes filles continue …

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : vendredi 11 mai 2018
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Ismaël Compaoré

Koloko est un département de la province du Kénédougou au Burkina Faso, situé à environ 45 km de Orodara et 3 km de la frontière du Mali. Dans cette localité, l’enlèvement des jeunes filles mineures est une pratique courante.

De mars 2017 à avril 2018, plus de 28 jeunes filles mineures ont été enlevées et prises en charge selon le service départemental du ministère de l’action sociale. Et pourtant, ces chiffres sont loin de refléter la réalité car de nombreux cas ne sont pas signalés aux autorités compétentes.

Droit Libre TV est allée mener l’enquête et vous livre l’histoire de Nafissatou et Mamou, deux jeunes collégiennes, enlevées par des adultes dont un polygame.

« La paix, c’est aussi l’Iran et l’Irak. Combats fratricides complexes, incompréhensibles ; où l’on ne sait plus qui est dans quel camp, tant les imbrications sont nombreuses. Mais où l’on peut retenir simplement que ces armes dont les cliquetis signifient la mort chantent aussi la tristesse pour les femmes, les enfants, les vieillards, ces armes-là, sont fournies chaque jour par ceux qui se nourrissent du sang des autres, par ceux qui jubilent lorsque le fer tue et que le feu brûle ».

Thomas SANKARA, le 17 novembre 1986 lors de la visite de François Mitterrand à Ouagadougou.

img