Aziz « sourd et muet », je rêve d’une carrière dans l’électricité

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : lundi 2 juillet 2018
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Education

Abdoul Aziz Guira est un adolescent qui a perdu l’usage de la parole et de ses oreilles après une méningite qui a failli l’emporter à son enfance. Ayant survécu à 18 jours de coma, il vit depuis lors avec son handicap.

Passionné d’électricité, il suit des cours pratiques dans une école spécialisée et rêve de faire carrière dans le domaine de l’électricité, dans un contexte où au Burkina Faso, la législation peine à s’adapter aux spécificités liées au genre.

« Le rôle des intellectuels n’est pas de participer à la lutte pour le pouvoir. Encore moins de chercher à l’exercer. Leur rôle est, précisément, de se dessaisir autant que possible de tout pouvoir, de renoncer à l’exercice de tout magistère. Il n’est pas d’interpeller qui que ce soit. Il est de se faire, pour une fois, les maîtres de l’ascèse. »

Achille MBEMBE, historien et politologue camerounais in « Le lumpen-radicalisme et autres maladies de la tyrannie », publié dans le MONDE Afrique

img