Festival Ciné Droit Libre 2018 : la justice au coeur des débats !

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : lundi 10 septembre 2018
CATEGORIE : Articles
THEME : Culture

Le plus grand festival annuel africain de films sur les droits humains et la liberté d’expression « Ciné Droit Libre » déroulera son tapis rouge dans plusieurs capitales en 2018 et 2019 sur le thème « Justice ! Levez-vous ! ». Découvrez le programme complet à travers ce communiqué.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Ciné Droit Libre 2018, la problématique de la justice au cœur des débats !

Après plus de quatorze ans d’existence du festival Ciné Droit Libre marquée par des succès tant par la hausse exponentielle du nombre de festivaliers d’édition en édition que par la qualité et la diversité des activités du festival et qui s’est imposé comme une référence dans l’espace ouest-africain et même au-delà, Ciné Droit Libre va encore tenter de relever un nouveau défi en s’attaquant à la question de la Justice ou plus précisément au manque ou à l’insuffisance de justice en Afrique et dans le monde.

En effet, selon une enquête d’Afrobaromètre, 43% des Africains n’ont pas confiance en leur justice. Cette étude relève un certain nombre d’obstacles majeurs qui réduisent de façon significative l’accès à la justice dans beaucoup de pays. Une personne sur trois interrogées estime, d’après cette enquête, que « la plupart » des juges et magistrats ou « tous » sont corrompus. Malheureusement, des faits confortent ce sentiment de doute vis-à-vis de la justice.

Face donc à ce constat, pour le moins, inquiétant, le festival Ciné Droit Libre a décidé cette année de mener la sensibilisation sur l’accès à la justice. L’idée, c’est aussi de s’interroger sur l’importance de la justice pour la paix et surtout sur la place de la justice dans la lutte contre l’insécurité et le terrorisme. Bien entendu, l’épineuse question de la justice transitionnelle sera également évoquée, tout comme la justice juvénile ainsi que ce rapport qu’on ne peut nier entre le phénomène migratoire et l’injustice qui est y intimement lié. Au cours du festival, il s’agira de susciter, sans passion, un débat franc et contradictoire sur toutes ces préoccupations, avec un objectif précis : œuvrer pour un « monde plus juste et plus droit ».

Ainsi donc, pour cette année, Ciné Droit Libre se déroulera en Afrique de l’Ouest selon le calendrier suivant :
 Dakar Phase 1 : du 11 au 14 septembre 2018 (5ème édition)
 Dakar phase 2 : du 28 novembre au 1er décembre 2018
 Abidjan : du 10 au 17 novembre 2018 (10ème édition)
 Ouagadougou : du 8 au 15 décembre 2018 (14ème édition)
 Bamako : du 9 au 16 février 2019 (3ème édition)

Vivre Ciné Droit Libre pour que l’Afrique tourne plus droit, plus libre et plus juste.

La coordination du festival

Contacts Infos : +226 70258508 / +221 77 569 88 07 / + 225 07372830 / +223 77762303
semfilms@semfilms.org

« Aujourd’hui encore, il existe hélas une catégorie d’enseignants irresponsables. C’est surtout eux qui sont à la base des échecs scolaires. Le plus grave est que leurs responsabilités sont parfois voilées par le fait qu’ils ont réussi à transférer à d’autres enseignants des promotions entières d’enfants qu’ils ont mal instruits, mal formés, dévoyés sûrement. Les efforts titanesques des enseignants responsables qui tentent de sauver ces malheureux enfants arrivent trop tard, débouchent fatalement sur des échecs. Il n’y a plus que tristesse et abattement chez ceux dont la conscience est encore vivante. »

Thomas Sankara, ‘Appel de Gaoua sur la qualité de l’enseignement au Burkina Faso – 17 octobre 1986’.

img