Tueries dans le Centre du Mali : des rescapés témoignent

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : samedi 15 septembre 2018
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Politique
AUTEUR : Boureima SOULO

Depuis plusieurs mois, le centre du Mali connaît des fortes tensions inter communautaires. Des cas de violence se font de plus en plus entendre et l’état malien est interpellé pour assurer la sécurité des différentes communautés.

Au moins 16 personnes, dans le village peul de Koumaga (Centre du Mali), ont été tuées fin juin 2018 dans une attaque attribuée à des chasseurs Dozos. Des survivants craignant de nouveau pour leur vie, ont fui le village pour trouver refuge dans des localités environnantes jugées plus stables, notamment à Djenné, ville historique du pays.

Accueillis par des bénévoles, des survivants encore sur le choc, racontent le déroulement des faits, dans ce reportage de Droit Libre.

« La paix, c’est aussi l’Iran et l’Irak. Combats fratricides complexes, incompréhensibles ; où l’on ne sait plus qui est dans quel camp, tant les imbrications sont nombreuses. Mais où l’on peut retenir simplement que ces armes dont les cliquetis signifient la mort chantent aussi la tristesse pour les femmes, les enfants, les vieillards, ces armes-là, sont fournies chaque jour par ceux qui se nourrissent du sang des autres, par ceux qui jubilent lorsque le fer tue et que le feu brûle ».

Thomas SANKARA, le 17 novembre 1986 lors de la visite de François Mitterrand à Ouagadougou.

img