Avis de recrutement du Staff du consortium (AMR, Balai citoyen, FREE Afrik, Semfilms)

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : lundi 11 février 2019
CATEGORIE : Articles
THEME : Emploi

Les associations AMR, Balai citoyen, FREE Afrik et Semfilms sont « un consortium » qui a pour objectif de contribuer au renforcement des capacités des jeunes dans le domaine de la promotion du « vivre ensemble » et de la consolidation de la paix au Burkina Faso.

A cet effet, le consortium a été retenu pour conduire une mission de renforcement du dialogue intra et inter religieux, intercommunautaire, inter générationnel et avec l’État pour une cohésion sociale revigorée à travers l’appui financier de la délégation de l’Union Européenne.

L’objectif global de l’action est de stimuler la cohésion sociale dans la région de l’Est du Burkina Faso par la diffusion de messages socialisants et la promotion du dialogue inter et intracommunautaire et religieux en utilisant la jeunesse comme vecteur principal d’action. Par ce présent avis, le consortium lance un appel à candidatures en vue du renforcement de son staff technique pour les postes suivants : Animateur terrain, logisticien, coordonnateur régional.

1- Lieu d’affectation et durée du contrat

Lieu d’affectation : Ouagadougou (Kadiogo) et Fada (Gourma)
Durée du contrat : 1 an renouvelable suivant la performance

2- Identification des postes et résumé des tâches et responsabilités

2.1 Un(e) animateur (trice)

Placé sous la responsabilité directe du coordinateur régional, il (elle) sera basé(e) à Fada N’Gourma et sera chargé (e) des tâches ci-après :
• Planifier et mettre en œuvre les missions relatives aux activités (animation-terrain et autres) ;
• Élaborer et soumettre à l’approbation du coordinateur régional les rapports d’activités ;
• Élaborer et soumettre à l’approbation du coordinateur régional les rapports techniques d’animation, les rapports narratifs périodiques, mensuels et spécifiques ;
• Veuillez à l’entretien régulier de la logistique mise à sa disposition.
Qualifications requises :
• Avoir le niveau Bac ou le BEPC avec au moins 5 ans d’expériences ;
• Avoir une maîtrise de l’outil informatique.
• Parler couramment le gulmantchéma
• Une connaissance de la région de l’est et des langues mooré, fulfuldé, djerma serait un atout

Compétences professionnelles

• Avoir des compétences dans la mobilisation communautaire ;
• Avoir une forte capacité d’effectuer et prioriser des tâches multiples ;
• Adhérer à la mission, aux valeurs et aux objectifs du consortium ;
• Avoir des capacités à prendre des initiatives personnelles ;
• Être capable de travailler en équipe dans un environnement de diversité culturelle, et sous pression ;
• Être disposer à travailler sous pression et pendant des heures supplémentaires à des moments cruciaux ;
• Être capable se déplacer à moto.

2.2 Un(e) coordonnateur (trice) régional (e)

Placé(e) sous la responsabilité directe du coordinateur national, il (elle) sera basé(e) à Fada et sera chargé(e) des tâches ci-après :
• Coordonner et harmoniser toutes les actions dans la région ;
• Rédiger les rapports périodiques ;
• Concevoir et mettre en place un système de suivi évaluation qui intègre les indicateurs du projet ;
• Concevoir et mettre en place un plan de renforcement des capacités de l’équipe du projet sur place ;
• Apporter un appui/ Conseil technique à l’équipe du projet sur place / consultants chargés de l’exécution des opérations et apprécier leurs prestations.
• Représenter le consortium auprès des partenaires privés et étatiques dans la région.

Qualifications requises

• Avoir le niveau BAC +3 avec au moins 08 ans d’expérience en gestion de projets
• Maitriser l’outil informatique et d’au moins un logiciel d’analyse de données
• Être apte à se déplacer fréquemment à moto
• Connaitre la zone d’intervention
• Parler couramment le gulmantchéma
• Une connaissance de la région de l’est serait un atout
Compétences professionnelles :
• Avoir une connaissance en suivi évaluation ;
• Avoir des aptitudes d’organisation d’évènement et de mobilisation sociale
• Adhérer à la mission, aux valeurs et aux objectifs du consortium ;
• Avoir des capacités à prendre des initiatives personnelles ;
• Être capable de travailler en équipe dans un environnement de diversité culturelle, et sous pression ;
• Être disposé à travailler sous pression et pendant des heures supplémentaires à des moments cruciaux ;
• Être intègre dans la gestion des ressources mises à disposition et dans la conduite générale du projet

2.3 Un(e) logisticien(ne)

Placé(e) sous la responsabilité directe du coordinateur national, il (elle) sera basé(e) à Ouagadougou avec des missions fréquentes dans la région de l’Est. Il (elle) exercera les fonctions de régisseur technique et sera chargé(e) des tâches ci-après :
La gestion et le suivi du matériel audiovisuel et accessoires du consortium :
• Faire un inventaire du matériel de projection ;
• Entretenir de façon régulière le matériel ;
• Organiser et contrôler les sorties et retours du matériel à travers la tenue d’un registre ;
• Signaler et proposer des solutions pour les pannes constatées.
• Assurer la maintenance du matériel de projection, et tout autre matériel utile pour la conduite du projet
• Assurer les projections des films :
• Assurer le transport du matériel de projection ;
• Organiser et assurer techniquement les projections ;
• Apporter un appui à la gestion de la cinémathèque.
• Exécuter toutes tâches connexes nécessaires ou utiles qui lui seront
• confiées,
• Suivre toutes les activités nécessitant du matériel technique, notamment les concerts pédagogiques et les projections de films, université d’été, etc
Qualifications requises :
• Avoir le niveau BEPC avec au moins 05 ans d’expérience ;
 Être immédiatement disponible

2.4 Un (01) chauffeur/ mécanicien(ne)

Placé sous la responsabilité directe du coordinateur régional, il sera basé(e) à Fada avec des missions fréquentes à ouaga et dans les communes de la région de l’Est. Il (elle) sera chargé(e) des tâches ci-après :
• Assurer la conduite des membres et agents du consortium lors des différentes missions de la structure en se référant à la notice de voyage ;
• Assurer la ventilation du courrier de l’organisation avec les moyens les plus appropriés ;
• Assurer l’entretien des véhicules du parc automobile du consortium ;
• Suivre le cahier de bord du véhicule à sa charge
• Identifier et proposer les réparations éventuelles des véhicules du parc automobile du consortium
• Assurer les diverses missions et activités de l’organisation dans la période de la mission ;
• Assurer les photocopies et reliures des documents ;
• Assurer la distribution du courrier selon les besoins.

Qualifications requises

Avoir le niveau CEP avec au moins 05 ans d’expérience ;  Savoir lire et écrire sera un atout

3. Composition des dossiers et procédures de sélection

Les dossiers doivent comprendre obligatoirement :
• Une demande avec la précision d’un mail, d’un contact téléphonique adressée à Monsieur le Président de Semfilms, représentant le consortium.
• Un extrait d’acte de naissance ou jugement supplétif d’acte de naissance ;
• Une photocopie de la carte d’identité nationale ;
• Une photocopie du diplôme correspondant ;
• Un curriculum vitae détaillé et signé ;
• Une lettre de motivation n’excédant pas une page.
• Des copies d’attestations de travail justifiant l’expérience

4. Dépôt des dossiers

Les dossiers sous pli fermé avec mention du poste sont reçus au siège de semfilms, représentant le consortium sise à Ouagadougou à l’arrondissement 11 secteurs 46 ou par mail à l’adresse semfilms@semfilms.org avec copie à fatmatabance@gmail.com, youlouka@gmail.com au plus tard le jeudi 14 février 2019 à dix-sept heures trente minutes (17H 30mn) GMT.

Pour toutes informations : 25 40 76 16

5. Procédure de sélection

La procédure de recrutement se fera en deux phases :
Une présélection sur dossier suivie d’un entretien devant un jury selon un agenda qui sera communiqué. Seuls les candidats présélectionnés seront contactés.
Semfilms se réserve le droit de ne pas donner suite à cet avis en cas d’offre infructueux.

NB : En cas d’admission, lesdits candidats seront invités à faire parvenir les copies légalisées des pièces du dossier et tout document complémentaire avant leur prise de service.

L’État burkinabé a pris des mesures notables pour faire respecter les droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles, comme le droit international l’y oblige. Alors que le 1er juin se rapproche, nous espérons qu’il tienne sa promesse de fournir des services de planning familial gratuits et aille beaucoup plus loin afin de garantir que ces services soient véritablement accessibles, et ce de façon équitable, à toutes les femmes et les filles, peu importe où elles vivent, et que les autres obstacles qui entravent l’accès à la contraception, comme le manque d’information, soient éliminés grâce à une campagne globale de sensibilisation au niveau national.

Marie-Evelyne Petrus Barry, directrice d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale

img