Présidentielle au Sénégal : le mouvement Y en a marre met en garde ...

PAYS : Sénégal
DATE DE PUBLICATION : lundi 25 février 2019
CATEGORIE : Articles
THEME : Politique

Les sénégalais étaient dans les urnes ce 24 février 2019 pour élire un nouveau président. Pendant que les décomptes sont toujours en cours, le mouvement Y en a marre lève déjà de la voix. Pour eux, un hold-up électoral ne saurait prospérer en aucune manière. Communiqué.

Le mouvement Y en a marre félicite le peuple sénégalais pour sa grande mobilisation lors de ces élections. A ce stade des dépouillements, aucun des candidats ne peut être déclaré vainqueur au premier tour, car les tendances vont inéluctablement vers un second tour.

Y en a marre met en garde contre toute volonté de confiscation du suffrage des sénégalais.

Un hold-up électoral ne saurait prospérer en aucune manière.

Le mouvement en appelle à la vigilance et à la mobilisation de tous les citoyens pour que la vérité des urnes triomphe.

« Il n’y a pas de destins forclos, il n’y a que des responsabilités désertées ».

Le mouvement Y en a marre

« La paix, c’est aussi l’Iran et l’Irak. Combats fratricides complexes, incompréhensibles ; où l’on ne sait plus qui est dans quel camp, tant les imbrications sont nombreuses. Mais où l’on peut retenir simplement que ces armes dont les cliquetis signifient la mort chantent aussi la tristesse pour les femmes, les enfants, les vieillards, ces armes-là, sont fournies chaque jour par ceux qui se nourrissent du sang des autres, par ceux qui jubilent lorsque le fer tue et que le feu brûle ».

Thomas SANKARA, le 17 novembre 1986 lors de la visite de François Mitterrand à Ouagadougou.

img