Mali : Les cheminots en grève de la faim

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : lundi 29 avril 2019
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Seynabou THIERO

Depuis le 18 Décembre 2018, les cheminots maliens demeurent en grève de faim. Ils réclament près de dix mois de salaires impayés. Ces travailleurs, pères de familles, sans autres sources de revenus et pour la plupart n’étant plus très jeunes, vivent à présent dans des conditions défavorables. La grève de faim reste pour eux la seule option envisageable pour revendiquer leur ultime droit.
Depuis cette grève débutée le 18 décembre, les cheminots restent jusqu’à l’heure où nous publions ce reportage, sans salaire.

L’État burkinabé a pris des mesures notables pour faire respecter les droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles, comme le droit international l’y oblige. Alors que le 1er juin se rapproche, nous espérons qu’il tienne sa promesse de fournir des services de planning familial gratuits et aille beaucoup plus loin afin de garantir que ces services soient véritablement accessibles, et ce de façon équitable, à toutes les femmes et les filles, peu importe où elles vivent, et que les autres obstacles qui entravent l’accès à la contraception, comme le manque d’information, soient éliminés grâce à une campagne globale de sensibilisation au niveau national.

Marie-Evelyne Petrus Barry, directrice d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale

img