Quand on refuse le rôle de la victime, l’on devient un soldat

DATE DE PUBLICATION : mardi 30 avril 2019

« … Le système se plaît à clochardiser tous ceux à qui il délivre des diplômes. Mais la métamorphose est consommée. Quand on refuse le rôle de la victime, l’on devient un soldat. Mourir à coup d’éclat ou dans l’anonymat, peu importe, si c’est pour des causes qui en valent la peine. A la lutte j’ai dédié mon âme, l’oral est mon arme. Suis pas qu’un faiseur de slam, suis un soldat dans l’âme, tirailleur verbal.

Valian in « soldat dans l’âme »

L’État burkinabé a pris des mesures notables pour faire respecter les droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles, comme le droit international l’y oblige. Alors que le 1er juin se rapproche, nous espérons qu’il tienne sa promesse de fournir des services de planning familial gratuits et aille beaucoup plus loin afin de garantir que ces services soient véritablement accessibles, et ce de façon équitable, à toutes les femmes et les filles, peu importe où elles vivent, et que les autres obstacles qui entravent l’accès à la contraception, comme le manque d’information, soient éliminés grâce à une campagne globale de sensibilisation au niveau national.

Marie-Evelyne Petrus Barry, directrice d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale

img