Burkina : Ouagadougou accueille des déplacés internes !

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : lundi 17 juin 2019
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Sécurité
AUTEUR : Masbé Ndengar

Fuyant les attaques terroristes au Sahel, de nombreuses familles, de plusieurs villages, ont trouvé refuge à Ouagadougou. Dans leur fuite, elles ont juste eu le temps de prendre avec elles quelques objets. Après plusieurs jours de route, elles sont arrivées à Ouagadougou et logent dans des espaces vides, dans des écoles et des lieux de cultes. Composés essentiellement de femmes et d’enfants, ces familles qui ont fui les tueries vivent des situations difficiles.

L’inquiétude et l’angoisse animent ces familles, qui, depuis lors, n’ont toujours pas de nouvelles de leurs proches.

Droit Livre TV est allée à leur rencontre.

« La paix, c’est aussi l’Iran et l’Irak. Combats fratricides complexes, incompréhensibles ; où l’on ne sait plus qui est dans quel camp, tant les imbrications sont nombreuses. Mais où l’on peut retenir simplement que ces armes dont les cliquetis signifient la mort chantent aussi la tristesse pour les femmes, les enfants, les vieillards, ces armes-là, sont fournies chaque jour par ceux qui se nourrissent du sang des autres, par ceux qui jubilent lorsque le fer tue et que le feu brûle ».

Thomas SANKARA, le 17 novembre 1986 lors de la visite de François Mitterrand à Ouagadougou.

img