Moustapha Thiombiano invite les jeunes à être des ambassadeurs de la paix !

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : mercredi 7 août 2019
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société

L’insécurité de ces dernières années à l’Est du Burkina a porté un coup dur au vivre-ensemble. Des voix se lèvent pour appeler à la tolérance et au pardon. Ainsi, les religieux, les coutumiers, les artistes … sont mobilisés pour promouvoir la paix, la cohésion sociale, l’amour entre les populations.

De la Kompienga en passant par la Tapoa, la Komandjari, la Gnagna, etc. les populations sont invitées à cultiver l’amour, la paix, la tolérance et à promouvoir le vivre-ensemble.

Dans cet élément, Moustapha Thiombiano s’adresse à la jeunesse. Voici son message.

« La paix, c’est aussi l’Iran et l’Irak. Combats fratricides complexes, incompréhensibles ; où l’on ne sait plus qui est dans quel camp, tant les imbrications sont nombreuses. Mais où l’on peut retenir simplement que ces armes dont les cliquetis signifient la mort chantent aussi la tristesse pour les femmes, les enfants, les vieillards, ces armes-là, sont fournies chaque jour par ceux qui se nourrissent du sang des autres, par ceux qui jubilent lorsque le fer tue et que le feu brûle ».

Thomas SANKARA, le 17 novembre 1986 lors de la visite de François Mitterrand à Ouagadougou.

img