Tabaski à Fada N’Gourma : Musulmans et chrétiens unis pour le vivre-ensemble !

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : mardi 3 septembre 2019
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Masbé Ndengar

A l’occasion de la fête de Tabaski, les musulmans de la ville de Fada N’Gourma ont été bénéficié de la présence de la communauté catholique à leurs côtés. Elle est venue non seulement les encourager mais aussi leur exprimer leur amour fraternel. La cohabitation entre ces deux communautés religieuses à de diverses circonstances est devenue au fil du temps une tradition.

La présence de la communauté catholique chez l’imam à l’occasion de cette fête témoigne de cette cohésion inter-religieuse.

C’est également ce qu’exprime la famille Thiombiano, un couple religieux mixte. L’homme est de confession musulmane et la femme, chrétienne. Dans la ville de Fada N’Gourma, ce couple est un modèle pour bon nombre de personnes par leur foi. A Fada, le vivre-ensemble entre diverses religions est non seulement possible, mais aussi une source de cohésion sociale.

« La paix, c’est aussi l’Iran et l’Irak. Combats fratricides complexes, incompréhensibles ; où l’on ne sait plus qui est dans quel camp, tant les imbrications sont nombreuses. Mais où l’on peut retenir simplement que ces armes dont les cliquetis signifient la mort chantent aussi la tristesse pour les femmes, les enfants, les vieillards, ces armes-là, sont fournies chaque jour par ceux qui se nourrissent du sang des autres, par ceux qui jubilent lorsque le fer tue et que le feu brûle ».

Thomas SANKARA, le 17 novembre 1986 lors de la visite de François Mitterrand à Ouagadougou.

img