Burkina : Plus de 10.000 élèves déscolarisés de l’insécurité dans le Bam

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : lundi 21 octobre 2019
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Education
AUTEUR : Hassimi Zouré

Selon le ministère de l’éducation nationale, l’insécurité grandissante dans le pays a occasionné la fermeture d’environ 2.000 écoles primaires et secondaires.

Dans la province du Bam, chef lieu Kongoussi, ce sont plus de 10.000 enfants déplacés internes qui sont menacés par la déscolarisation en ce début d’année scolaire.

Parmi les enfants déplacés internes, Jacqueline risque une deuxième année blanche après la fermeture de son école depuis plus d’un an.

En dépit de cela, elle caresse toujours le secret espoir de repartir un jour à l’école.

Droit Libre TV a fait le constat pour vous.

« Le rôle des intellectuels n’est pas de participer à la lutte pour le pouvoir. Encore moins de chercher à l’exercer. Leur rôle est, précisément, de se dessaisir autant que possible de tout pouvoir, de renoncer à l’exercice de tout magistère. Il n’est pas d’interpeller qui que ce soit. Il est de se faire, pour une fois, les maîtres de l’ascèse. »

Achille MBEMBE, historien et politologue camerounais in « Le lumpen-radicalisme et autres maladies de la tyrannie », publié dans le MONDE Afrique

img