Infrastructures routières au Mali : Tombouctou veut ses droits

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : jeudi 24 octobre 2019
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Boureima SOULO

Les jeunes de Tombouctou, à l’instar de ceux des villes du Sud du Mali, avaient bloqué la ville jusqu’à l’aéroport pour demander la réhabilitation de leurs routes. A cause de l’insécurité et du mauvais état des routes, de nombreux voyageurs préfèrent prendre les bateaux, malgré les coûts exorbitants des billets.

Après quelques jours de blocage des routes par les jeunes, le gouvernement a dépêché trois ministres pour négocier avec les manifestants. Un accord a été trouvé et le début des travaux Nampala-Tombouctou est fixé pour 25 Novembre prochain.

Une promesse suivie de près par les jeunes du « collectif Tombouctou veut ses droits ». Pour ces jeunes, le développement de Tombouctou dépend de son désenclavement.

Droit Libre TV a suivi les différentes étapes de ce processus et vous livre ce reportage exclusif.

« La paix, c’est aussi l’Iran et l’Irak. Combats fratricides complexes, incompréhensibles ; où l’on ne sait plus qui est dans quel camp, tant les imbrications sont nombreuses. Mais où l’on peut retenir simplement que ces armes dont les cliquetis signifient la mort chantent aussi la tristesse pour les femmes, les enfants, les vieillards, ces armes-là, sont fournies chaque jour par ceux qui se nourrissent du sang des autres, par ceux qui jubilent lorsque le fer tue et que le feu brûle ».

Thomas SANKARA, le 17 novembre 1986 lors de la visite de François Mitterrand à Ouagadougou.

img