Incarcération de Ignace au Bénin : musèlement et complot contre un journaliste engagé

PAYS : Bénin
DATE DE PUBLICATION : mardi 14 janvier 2020
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Médias

Incarcéré à la prison civile de Cotonou après quelques jours de détention à l’office centrale de répression de la cybercriminalité, le journaliste Ignace SOSSOU sera condamné à 18 mois de prison et sommé de payer une amande de 200.000. Un procès expéditif, inique et cynique, selon les professionnels des médias.

Au Bénin, les professionnels des médias sont unanimes. La loi portant sur le code du numérique est un piège tendu aux journalistes et doit impérativement être revu. Elle constitue une atteinte grave à la liberté de la presse et à la démocratie au Bénin.

Pendant le tournage de ce reportage, nous avons à deux reprises rencontrer Ignace qui dit être en reportage à la prison civile de Cotonou. Pour lui, il serait victime d’une machination savamment orchestrée par des ennemis de la démocratie et de la liberté de la presse.

« La paix n’est pas l’absence de guerre, c’est une vertu, un état d’esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice »

Baruch Spinoza
Philosophe (1632 - 1677)

img