Fada N’Gourma : L’association JUSTE VIE vient en aide aux femmes déplacées internes

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : vendredi 3 avril 2020
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Emploi

L’insécurité à l’Est du Burkina Faso a occasionné des mouvements des populations. Elles ont fui leurs localités pour trouver refuge à Fada N’Gourma. Parmi ces déplacés, nombreuses sont les femmes.

A Fada, l’association JUSTE VIE vient en aide à ces femmes à travers l’apprentissage des divers métiers. Ainsi, elles apprennent à tisser et à fabriquer du savon.

Malgré les difficultés matérielles et financières, la présidente de l’association, Justine Yougbaré ne compte pas baisser les bras. Reportage.
……………………………………………………………………..
Ce reportage a été réalisé par Désiré Damiba, Jeune Ambassadeur (JA), formé dans le cadre du projet JA.

« Le rôle des intellectuels n’est pas de participer à la lutte pour le pouvoir. Encore moins de chercher à l’exercer. Leur rôle est, précisément, de se dessaisir autant que possible de tout pouvoir, de renoncer à l’exercice de tout magistère. Il n’est pas d’interpeller qui que ce soit. Il est de se faire, pour une fois, les maîtres de l’ascèse. »

Achille MBEMBE, historien et politologue camerounais in « Le lumpen-radicalisme et autres maladies de la tyrannie », publié dans le MONDE Afrique

img