Mali : Malgré le coronavirus, les mosquées restent ouvertes

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : samedi 18 avril 2020
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Religion

Depuis l’apparition de la maladie à Coronavirus, pour freiner les risques de contagion, des batteries de mesures sont prises dans tous les pays. L’une des mesures communes au monde entier, c’est l’interdiction des regroupements de toutes natures, y compris religieux. Au Mali, pays à plus de 95% musulman, les mosquées accueillent toujours des fidèles. Le Président de la République, lors de sa première adresse à la Nation, à laisser à chaque communauté religieuse, l’initiative de fermer ou non ses lieux de cultes.

Les premiers cas de coronavirus ont été détectés le 25 mars 2020 au Mali. A ce jour, le pays compte plus de 130 cas avec une dizaine de décès et près de 40 guérisons. Si les écoles et universités sont fermées, les mosquées, les marchés et les transports en communs fonctionnent normalement, malgré quelques mesures de restriction.

Droit Libre TV vous plonge dans l’atmosphère de quelques mosquées maliennes, en pleine épidémie de coronavirus.

« Le rôle des intellectuels n’est pas de participer à la lutte pour le pouvoir. Encore moins de chercher à l’exercer. Leur rôle est, précisément, de se dessaisir autant que possible de tout pouvoir, de renoncer à l’exercice de tout magistère. Il n’est pas d’interpeller qui que ce soit. Il est de se faire, pour une fois, les maîtres de l’ascèse. »

Achille MBEMBE, historien et politologue camerounais in « Le lumpen-radicalisme et autres maladies de la tyrannie », publié dans le MONDE Afrique

img