Mali : Intifada à Bamako pour déloger le Président IBK

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : mardi 14 juillet 2020
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Politique

Après deux marches qui ont mobilisé des milliers de manifestants, le Mouvement du 5 juin M5-RFP avait soumis un mémorandum demandant la dissolution de l’Assemblée Nationale, de la cour constitutionnelle et la nomination d’un premier ministre de plein pouvoir issu de ses rangs. Le président n’ayant pas répondu favorablement aux revendications, le M5 RFP lance le mouvement de désobéissance civile au cours de son dernier meeting tenu le 10 juillet dernier.

C’est ainsi qu’après le meeting, les locaux de la télévision nationale ainsi que de l’Assemblée Nationale seront pris d’assaut par les manifestants. Il en est de même que les principales artères de la capitale. Barricades, pneus brûlés et colère sont au rendez-vous.

Les manifestants sont dispersés par la police par des tirs de gaz lacrymogènes mais aussi à balle réelle causant des blessés et de nombreux morts.

Le président Ibrahim Boubacar Keita a fait le choix de la répression face aux manifestants. Il tire sur son peuple à balle réelle.
Un reportage exclusif dans les rues de Bamako à suivre absolument !

« Le rôle des intellectuels n’est pas de participer à la lutte pour le pouvoir. Encore moins de chercher à l’exercer. Leur rôle est, précisément, de se dessaisir autant que possible de tout pouvoir, de renoncer à l’exercice de tout magistère. Il n’est pas d’interpeller qui que ce soit. Il est de se faire, pour une fois, les maîtres de l’ascèse. »

Achille MBEMBE, historien et politologue camerounais in « Le lumpen-radicalisme et autres maladies de la tyrannie », publié dans le MONDE Afrique

img