1Burkina Faso Masbe Ndengar 7 septembre 2022

Insécurité : Ousseni SAVADOGO déplacé interne et rebouteur hors pair à Ouahigouya

Ousseni SAVADOGO est une personne déplacée interne et rebouteur vivant à Ouahigouya. Il a fui son village d’origine Ingaré pour raisons de sécurité. Il peut recevoir 50 à 60 patients par jour. Cependant, il rencontre plusieurs difficultés qui limitent son travail. Notre reporter Harouna SAWADOGO a décidé de faire un zoom sur son activité et voici son reportage. https://www.youtube.com/watch?v=f8zzSqiKXEM

Lire la suite
1Burkina Faso Masbe Ndengar 1 septembre 2022

Ouahigouya : Le lycée scientifique en construction vandalisé

Le lycée scientifique a été vandalisé : le portail de l'entrée principale cassé, du matériel électrique emporté ou détruit, des vitres endommagées, voici entre autres le constat que l’on fait de cet incident survenu dans l'établissement le 21 août dernier à Ouahigouya. Tous les bâtiments de ce lycée sont pratiquement touchés avant même d’accueillir ses premiers élèves. Jusqu’à ce jour les auteurs ne sont pas encore identifiés. Le lycée scientifique est situé à Tougouzagué dans la province du Yatenga. Le constat avec Harouna SAWADOGO. https://www.youtube.com/watch?v=QhT1RhcgEwI

Lire la suite
1Burkina Faso Masbe Ndengar 1 septembre 2022

Université de Ouahigouya : La salle de reprographie incendiée

Nous sommes à quelques semaines de la reprise des cours dans les universités du Burkina. L’Université de Ouahigouya (UOHG) a vécu deux évènements extraordinaires à savoir sa salle de reprographie qui a été incendiée et une mine qui a sauté dans l’enceinte de la cour. Tous ces événements se sont intervenus respectivement les 15 et 16 aout dernier. Retour en images avec ce constat de Gildas SOLO. https://www.youtube.com/watch?v=CSFrNQqe4tw

Lire la suite

« Dialoguer avec les groupes armés terroristes : Une alternative pour la résolution de la crise sécuritaire »

Face à l’insécurité qui sévit dans la région du nord comme dans la plupart des régions du Burkina Faso, les producteurs agricoles de Kossouka sont inquiets. Ils pensent qu’un dialogue entre les autorités burkinabè et les groupes armés terroristes pourrait être une alternative pour résoudre la crise sécuritaire au Burkina Faso.  Pour eux, le dialogue permettrait aux deux parties de trouver un consensus. Pour rappel, Kossouka est une commune située dans la province du Yatenga au Burkina Faso. Écoutez ces producteurs au micro de Inoussa OUÉDRAOGO. https://www.youtube.com/watch?v=-8E7miT49E4

Lire la suite

Oula : La résilience des populations face à la restriction de circulation de certains types d’engins

En application des dispositions de l’ordonnance du 29 juin 2022 portant interdiction de circulation de certains types d’engins dans le cadre de la lutte contre l’insécurité au Burkina Faso, le gouverneur de la région du nord a fait un communiqué pour situer les provinces et communes concernées par la présente restriction le 12 juillet dernier.  Les engins concernés sont de type aloba, Sanili, Fortune, etc. Oula, une commune de la province du Yatenga, est concernée par cette restriction. Notre reporter Harouna SAWADOGO a été dans la commune concernée pour recueillir les avis des populations après un mois de la mise

Lire la suite

Ouahigouya :80 sacs de riz offerts aux personnes déplacées internes de Titao

La coalition des Associations Solidaires des Commerçants et Artisans du Burkina Faso (CASCABF) a fait un don de 80 sacs de riz aux personnes déplacées internes de Titao. La remise du don est intervenue ce 25 août 2022 dans l’enceinte de la préfecture de Ouahigouya. Pour la coalition, c’est une manière pour elle de soutenir ces personnes en détresse. Retour sur cette cérémonie de remise avec Inoussa BELEM. https://www.youtube.com/watch?v=1_lNiQ2jWas

Lire la suite

Insécurité-marche-Dori : Le ras-le-bol des populations du Sahel

Les populations de la région du sahel au Burkina Faso ont organisé une marche pacifique à Dori pour exprimer leur mécontentement lié à l’insécurité et aux mauvaises conditions de vie. Elles ont pris d’assaut les artères de la ville jusqu’au gouvernorat afin de dénoncer la dégradation sécuritaire et humanitaire qui nuisent la quiétude des habitants. Ces manifestants réclament entre autres le retour de la paix afin que leurs droits à la sécurité et à la vie soient garantis sous toutes ses formes. Retour sur cette marche avec notre Reporter Jules Gauthier OUÉDRAOGO https://www.youtube.com/watch?v=CZ9eiwNV_1Y

Lire la suite

Éducation : La diaspora célèbre l’excellence de Kotim OUÉDRAOGO et ses élèves déplacés à Ouahigouya

Rinkinmaneba Jacob NITIEMA est un entrepreneur Burkinabè résidant aux États-Unis d’Amérique. Ces six dernières années, il célèbre les jours de son anniversaire autrement en rendant hommage aux enfants démunis, aux veuves à travers son initiative dénommée « COBO Birthday for Orphans ». Pour l’année 2022, il a choisi de dedier cette journée à Kotim OUÉDRAOGO et à ses élèves déplacés de Ouindigui qui ont validé avec brio le résultat de 100% à l'examen du CEP 2022. L'ambiance de cette journée avec Inoussa OUÉDRAOGO. https://www.youtube.com/watch?v=R4QppCN8lJw

Lire la suite

Rentrée scolaire et académique 2022-2023 : Voici les attentes des populations de Ouahigouya

C’est bientôt la rentrée scolaire et académique au Burkina Faso. Cette année elle se déroulera dans un contexte encore plus difficile dans la région du Nord. En effet les attaques ont touché speciquement certaines zones sensibles à Ouahigouya dont l’université. Au vue de l’insécurité grandissante dans le nord, quelles sont les attentes des populations qui sont les principales victimes en matière d'éducation. Pour avoir leurs avis, notre reporter Reine MEDAH a tendu son micro aux citoyens de Ouahigouya. Pour les déplacés internes, la rentrée pointe à l'horizon mais c'est la résolution de la crise sécuritaire qui reste leur principale préoccupation.

Lire la suite

Ouahigouya : Le CSPS « Naaba Tigré » rénové par l’association kom

Les bâtiments du centre de santé et de Promotion Sociale (CSPS) ont été rénovés par l’association Kom pour l’Auto promotion des femmes du Burkina Faso (AKAFEM/BURKINA). Elle a par ailleurs offert des équipements et des médicaments au personnel médical et aux patients. Ce don qui s’élève à près de 15 000 000 FCFA a été remis le mercredi dernier au cours d’une cérémonie organisée pour la circonstance dans l’enceinte dudit centre. Pour l’infirmier chef de poste, c’est un « ouf » de soulagement pour toute la population. Retour sur cette cérémonie avec Inoussa OUÉDRAOGO https://www.youtube.com/watch?v=qNUpQMCuKQo

Lire la suite