1Burkina Faso root 1 août 2019

Insécurité : le cri de détresse des déplacés internes à Barsalogho

Ils ont fui pour sauver leur vie. Sans aide, ils ne pourront pas survivre. Au Burkina Faso, l’insécurité a occasionné plus de 250.000 déplacés internes. Dans la seule commune de Barsalogho, ils sont plus de 35.000 et le nombre s’accroit de jour en jour. Des dizaines de villages sont désormais vides. Pendant notre séjour à Kaya, Barsalogho et environnants, une autre attaque est survenue dans la nuit du jeudi 25 au vendredi 26 juillet et a fait 15 morts selon un communiqué du gouverneur de la région du Centre Nord. Des villages se sont encore vidés. Les déplacés internes sont

Lire la suite
1Burkina Faso root 1 août 2019

Barsalogho : Lui seul accueille plus de 400 déplacés dans sa famille

Dans cette atmosphère marquée par l’afflux massif de déplacés internes à Barsalogho, des populations s’illustrent par leurs sens de l’hospitalité et de la solidarité. Au nombre de ces personnes au grand cœur, qui accueillent gracieusement des déplacés internes, figure le vieux Issaka OUEDRAOGO. Il accueille dans sa famille plus de 400 personnes qui ont fui après l’attaque terroriste de plusieurs villages dans la commune de Dablo le 21 juillet 2019. A Barsalogho, plus de 35.000 déplacés internes sont à la recherche de secours et de réconfort. Ils manquent de tout et appellent les autorités compétentes et les populations à leur

Lire la suite
1Burkina Faso root 31 juillet 2019

Aboubacar Kina, grand imam de Fada : « Enseignons le bien et rejetons le mal »

L’insécurité de ces dernières années à l’Est du Burkina a porté un coup dur au vivre-ensemble. Des voix se lèvent pour appeler à la tolérance et au pardon. Ainsi, les religieux, les coutumiers, les artistes … sont mobilisés pour promouvoir la paix, la cohésion sociale, l’amour entre les populations. De la Kompienga en passant par la Tapoa, la Komandjari, la Gnagna, etc., les populations sont invitées à cultiver l’amour, la paix, la tolérance et à promouvoir le vivre-ensemble. Le grand imam, Aboubacar Kina, dans ce message, appelle la population à se démarquer du mal.

Lire la suite