Burkina : Les jeunes de l’Est s’engagent à être des ambassadeurs de la paix

https://www.youtube.com/watch?v=TAglpdq_4h0 Le Balai Citoyen, dans le cadre du projet Jeunes Ambassadeurs, a organisé un concert de pédagogique pour la paix à Fada N’Gourma. C’est le 2e concert après celui de Bogandé. Son et couleur ont rythmé cette soirée du 15 mai 2021 dans la cité de Yendabili. C’est un moment de distraction mais avant tout de sensibilisation sur le vivre ensemble où les jeunes se sont engagés à être des ambassadeurs de la paix. Retour en images sur le concert avec Droit Libre TV.

Lire la suite
Bamako Masbe Ndengar 15 mars 2021

Mali : Un pari réussi pour la 5e édition du festival Ciné Droit Libre

https://www.youtube.com/watch?v=P50XnxU9pa0 La 5e édition du Festival Ciné Droit Libre s’est tenue du 10 au 13 mars 2021. Malgré le contexte difficile, notamment lié à la maladie à coronavirus, ce fut une grande réussite. Cinéastes, journalistes, communicateurs, artistes, corps diplomatique, public malien, etc. ce fut une grande mobilisation. Dans ce reportage, la marraine Mirjam Tjassing et les premiers responsables du festival Ciné Droit expriment leurs satisfactions.

Lire la suite
1Burkina Faso Masbe Ndengar 19 janvier 2021

Cinéma : La radicalisation de la jeunesse au cœur du film « Massoud »

Massoud. Du nom de l’acteur principal, c’est à la fois le titre du deuxième film fiction long métrage produit par Semfilms, après La République des Corrompus. Tourné sur une période de plus de six semaines au Burkina Faso, Massoud est l’œuvre du réalisateur Emmanuel Rotoubam Mbaidé. Ce film a convoqué sur le même plateau, de grandes figures du cinéma tels Delphine Ouattara, Ildevert Méda du Burkina Faso, Youssouf Djaoro du Tchad et bien d’autres. Sortie attendue dans le premier trimestre de 2021, Massoud traite une problématique brûlante de l’heure à savoir l’extrémisme violent avec au centre la radicalisation de la jeunesse

Lire la suite
Burkina Faso Ismael COMPAORE 30 décembre 2020

Mali : A la découverte de l’écriture n’ko

https://www.youtube.com/watch?v=UicGYddUwpo L’écriture n’ko, vous connaissez ? C’est le nom donné à cette écriture créée par Solomana KANTE en 1949. Au Mali, le n’ko a des adeptes et des spécialistes. Découvrez dans ce reportage, l’histoire du n’ko et celle de ceux qui se battent pour sa valorisation et sa vulgarisation au Mali et en Afrique. ………………………….. Ce reportage a été réalisé par Kadidia TRAORE dans le cadre du projet « VAC’EN DROIT », une activité de Ciné Droit Libre Mali qui forme des jeunes à la réalisation de reportages et de documentaires sur les thématiques des droits humains et de la

Lire la suite

Burkina : Le théâtre forum pour promouvoir la cohésion sociale à l’Est

https://www.youtube.com/watch?v=uhw7qRH1nxk Le projet Jeunes Ambassadeurs dans sa mission de promouvoir la paix, la cohésion sociale et le vivre ensemble utilise divers canaux de communication pour sensibiliser les populations. Parmi ces moyens de communication figure le théâtre forum. Ainsi, trois troupes théâtrales de la région de l’Est ont été appuyé financièrement pour produire et organiser des spectacles. C’est le cas ici de la troupe Fandima qui s’est produite au marché de Bogandé devant plusieurs centaines de personnes. Les différents acteurs apprécient cette initiative.

Lire la suite
Burkina Faso Yasser BELEMLOUGRI 13 septembre 2019

Burkina : L’artiste Massa Demé pour la cause des déplacés internes

https://youtu.be/lVuiPNtlJf8 Après plusieurs années dans la musique, l’artiste Massa Demé met sur le marché son premier album. « Tounga » ou l’aventure, c’est le nom de baptême de cette œuvre qui comporte 10 titres abordant divers thèmes dont celui de l’immigration clandestine, une préoccupation de l’heure. Massa Demé associe l’art au social. En effet, une partie du revenu de la vente de son album sera reversée pour soutenir les déplacés internes. Il se joint ainsi à l’action citoyenne humanitaire dénommée « FAISONS UN GESTE », lancée début août par une coalition des organisations de la société civile dont le but est de venir en

Lire la suite
Culture Yasser BELEMLOUGRI 15 août 2019

Mali : Un festival de films sur les Violences Basées sur le Genre

https://youtu.be/uhJ3DPo_Hvk A l’occasion de la journée de la femme africaine célébrée le 31 Juillet de chaque année, le projet canadien JUPREC (Justice-Prévention-Réconciliation) a initié un festival de films sur les violences basées sur le genre à Bamako et à Ségou. Tous les films projetés traitaient des violences faites aux femmes et aux jeunes filles et ont suscité des débats, qui ont permis au festivalier(e)s de comprendre les différents types de violences subies par les femmes et les jeunes filles et d’envisager des solutions. La sensibilisation par l’image, par le cinéma est le crédo de ce festival. Le résumé de ce

Lire la suite

Femmes artistes au Burkina : Réussir par son art et non par son corps

https://youtu.be/amtkRcKmGds Depuis le début des années 2000, le Burkina Faso a connu une floraison d’artistes féminins. Des artistes comme Sissao ou Beky avaient annoncé la présence accrue des femmes dans le showbiz. Aujourd’hui, elles sont nombreuses à s’intéresser à la musique. Mais, celles qui réussissent à performer et à tenir dans "l’arène" du showbiz doivent affronter et surmonter des difficultés liées à leur statut de femme : propositions indécentes, harcèlement, vie conjugale, préjugés etc. Pour comprendre comment font les femmes qui réussissent dans ce milieu dominé par les hommes, nous avons rencontré Malika la slameuse et la présidente des Femmes Artistes

Lire la suite

Niger : Yacouba Moumouni, d’employé de maison à artiste de renommée mondiale

https://youtu.be/hpRRkLS39yA Yacouba Moumouni dit Denké Denké, flûtiste et musicien, fait aujourd’hui la fierté de la musique nigérienne et Africaine. Lui et son groupe Mamar Kassey, ont joué dans les plus grandes salles et festivals du monde. Mais, rien ne le prédestinait à une si brillante carrière. N’ayant pas été à l’école, très jeune, il a exercé en qualité de boy chez la chanteuse Absatou Danté. C’est elle qui va l’enseigner la musique. A force de persévérance, Yacouba Moumouni va fonder le groupe Mamar Kassey en 1995. Deux ans plus tard, en 1997, le Burkina Faso l’accueille avec son groupe aux

Lire la suite