Burkina Faso Masbe Ndengar 4 octobre 2021

Ouahigouya : La rentrée scolaire morose…

https://www.youtube.com/watch?v=Ot0TLKvet8s La rentrée scolaire rime toujours avec angoisses chez la majorité des Burkinabè. Cette année scolaire 2021-2022 est exceptionnellement amère pour les différents acteurs à Ouahigouya. Les parents d’élèves se plaignent, les commerçants se justifient et les couturiers s’interrogent. Raison : les prix des articles ont quasiment connu une hausse. Nous avons promené notre micro au niveau des acteurs. Reportage. …….. Ce reportage MOJO a été réalisé par Marie Reine Medah dans le cadre du consortium Semfilms et le Balai Citoyen. Marie Reine Medah est l’un des 15 jeunes qui ont été formés dans la région du Nord à réaliser des

Lire la suite
Burkina Faso Ismael COMPAORE 30 décembre 2020

Mali : A la découverte de l’écriture n’ko

https://www.youtube.com/watch?v=UicGYddUwpo L’écriture n’ko, vous connaissez ? C’est le nom donné à cette écriture créée par Solomana KANTE en 1949. Au Mali, le n’ko a des adeptes et des spécialistes. Découvrez dans ce reportage, l’histoire du n’ko et celle de ceux qui se battent pour sa valorisation et sa vulgarisation au Mali et en Afrique. ………………………….. Ce reportage a été réalisé par Kadidia TRAORE dans le cadre du projet « VAC’EN DROIT », une activité de Ciné Droit Libre Mali qui forme des jeunes à la réalisation de reportages et de documentaires sur les thématiques des droits humains et de la

Lire la suite
1Burkina Faso Masbe Ndengar 10 décembre 2020

Ecoles sous paillotes : La face hideuse le l’école burkinabè

Nous sommes à l’école primaire publique B de Ouro, un village situé à 17 kilomètres de Ouahigouya, Région du Nord. Cette école existe depuis cinq ans. Sous paillotte, elle manque de tout. Même le minimum n’existe pas. L’école B de Ouro est sans nul doute parmi les écoles les moins lotis du pays, en termes d’infrastructures. Et pourtant, en 2015, une promesse de normaliser ce genres d’écoles a été faite par le candidat Kaboré lors de la campagne et réitérée en 2020. Pas de chaises pour les enseignants et seulement une vingtaine de table-bancs pour la centaine d’élèves que compte

Lire la suite
DROIT LIBRE TV Ismael COMPAORE 30 novembre 2020

Mali : Boubacar et Moussa, entraîneurs au delà du handicap

https://www.youtube.com/watch?v=dahbFlQpC1U Boubacar TRAORE et Moussa KONE sont deux entraîneur de football. Ils ont un point commun : Ils sont tous les deux handicapés. Cette situation n’altère aucunement leur passion pour le sport roi et les résultats sportifs de leurs abnégations au travail sont là pour le prouver. Immersion dans l’univers de Boubacar et Moussa dans ce reportage de Fatoumata Coulibaly. …………………………………………………………… Ce reportage a été réalisé par Fatoumata COULIBALY dans le cadre du projet « VAC’EN DROIT », une activité de Ciné Droit Libre Mali qui forme des jeunes à la réalisation de reportages et de documentaires sur les thématiques

Lire la suite
Benin Yasser BELEMLOUGRI 13 novembre 2019

Bénin : Le « Hwindo », une école où est enseignée la tradition africaine

https://youtu.be/bOfkdo1Pqgk L’école primaire confessionnelle « Hwindo » se situe dans le département du Zou au Bénin. C’est une école où sont dispensés des cours particuliers qui visent à familiariser les enfants à la culture endogène dont le « Fâ », la géomancie divinatoire. Dès leurs jeunes âges les enfants de cette école sont en mesure d’écrire et de lire le Fâ. Outre les programmes enseignés sur le plan national, des notions élémentaires endogènes sont intégrées dans le programme scolaire de ladite école. A cet effet, les apprenants les plus démunis ou ceux qui sont frappés d’interdits socioculturels reçoivent une formation accrue en éducation culturelle

Lire la suite

Former les jeunes en vidéo mobile, pour documenter les réalités de l’Est du Burkina Faso

https://youtu.be/gwHw0BA4msw Du 8 au 12 octobre 2019, le projet "Jeunes Ambassadeurs" a formé quinze jeunes aux techniques de la "vidéo mobile" ou "MOJO" pour leur permettre de faire des petites vidéos sur les réalités dans leur région. Retour en images sur 5 jours de formation sous la houlette du formateur Sharaph Coulibaly. Le projet "Jeunes Ambassadeurs" vise à promouvoir la cohésion sociale et le vivre ensemble, dans la région de l’Est du Burkina Faso. Le projet est mené par un consortium des organisations burkinabè, à savoir l’association Semfilms, le Balai Citoyen, Association Monde Rural et l’lnstitut Free Afrik, sous financement

Lire la suite

Examens 2019 et insécurité : comment font ces scolaires déplacés de l’Est du Burkina ?

https://youtu.be/YJ3KD3JFFII A Fada N Gourma ou la cité de Yendabri, chef-lieu de la province du Gourma, dans la région de l’Est du Burkina, le secteur de l’éducation comme tous les autres secteurs d’activités est touché par les multiples attaques terroristes que connait le pays depuis 2016. Le récent rapport du ministère de l’éducation du Burkina fait état de plus de 1.000 écoles et établissements post- primaire et secondaire fermés avec plus de 300.000 élèves affectés et environs 10.000 enseignants hors des classes en ce milieu d’année 2019. La ville de Fada a alors enregistré dans ces différents établissements publics et

Lire la suite

Niger : La décentralisation crée « le désordre » dans l’éducation de base

https://youtu.be/cLY9GFblSWs Lorsqu’en septembre 2018, le ministre nigérien de l’éducation de base annonçait le transfert des compétences avec la signature des contrats, au niveau des mairies, les enseignants se frottaient les mains. Le payement de leurs pécules n’allait souffrir d’aucun retard. A l’épreuve des faits, c’est la déception totale. La décentralisation financière a du plomb dans l’aile. Pour le Syndicat National des Fonctionnaires et Contractuels de l’Education de Base (SYNACEB), il y a eu de la précipitation au niveau du gouvernement. Ce transfert n’est pas possible puisque toutes les communes ne sont pas viables. REPORTAGE.

Lire la suite
Education Yasser BELEMLOUGRI 28 décembre 2017

Mauritanie : Talibé de père en fils

https://youtu.be/omragJ2GiyY En Mauritanie, les écoles coraniques sont ancrées dans cette société en majorité musulmane. Les maîtres coraniques transmettent leur savoir de père en fils. Les enfants talibés qu’ils encadrent dans l’apprentissage du coran espèrent perpétuer la pratique à leur tour. Soumis à la mendicité, ils sont confrontés à de multiples difficultés dans un pays où le talibé n’est pas traité au même titre qu’un enfant ordinaire. — - Reportage réalisé dans le cadre de la formation en réalisation de film documentaire / Ciné Droit Libre Nouakchott / juillet 2017 avec le soutien de l’ambassade des Etats Unis au Burkina Faso(Trans Saharan

Lire la suite