Burkina Faso Masbe Ndengar 18 octobre 2021

Entrepreneuriat : Dembelé, infatigable tisserand

https://www.youtube.com/watch?v=rq88VXhyilU Domicilié au secteur 13 de Ouahigouya, Dembelé, fait du tissage sa passion. Un métier qu'il avait appris depuis son enfance avec ses grands-parents, lui permet de fabriquer de très beaux pagnes traditionnels. Souvent avec son cousin Arnaud, artiste musicien, la détente est rendue possible. Par ailleurs, il nourrit sa famille à travers les revenus de son métier. Rencontre avec un infatigable tisserand qui invite les jeunes à s’adonner à ce métier qui d’après lui nourrit son homme. ……. Ce reportage MOJO a été réalisé par Inoussa Belem dans le cadre du consortium Semfilms et Balai Citoyen. Inoussa Belem est

Lire la suite
Burkina Faso Masbe Ndengar 21 juillet 2021

« Mon handicap visuel n’est pas frein à mon épanouissement »

https://www.youtube.com/watch?v=9FA1Rh8ys4k Le handicap n’est pas une fatalité, a-t-on coutume de le dire. Harouna et Pauline partagent cet avis. Ils refusent la mendicité comme c’est le cas souvent de certaines personnes en situation de handicap. Ils ont décidé d’apprendre un métier et l’exercé normalement. Ils tissent les chaises et autres objets qui leur permettent de subvenir à leurs besoins. Ils vivent à la sueur de leur front et dignement. Dynamiques et passionnés par leur métiers, Harouna et Pauline ne manque de prodiguer des conseils aux autres personnes vivant avec le handicap. Reportage. ………. Ce reportage MOJO a été réalisé par Filanga

Lire la suite

Burkina Faso : Dans l’univers des travailleurs licenciés

https://youtu.be/5Ls25VecvGU Dans les années 90, avec l’avènement des PAS (Programme d’Ajustement Structurel), de nombreux travailleurs burkinabè ont perdu leur emploi. Plusieurs entreprises furent fermées, des milliers de travailleurs licenciés. Aussi, des familles se sont disloquées et des enfants ont été déscolarisés. A partir des années 2000 et jusqu’à présent, un phénomène a pris de l’ampleur : la sous-traitance et l’expansion des contrats à durée déterminée. La conséquence immédiate, le code du travail n’est pas respecté, les agents sont sous-payés. Avec plus de 4000 plaintes pour licenciements de janvier à octobre 2019, les travailleurs sont contraints de s’organiser. Ils passent notamment par

Lire la suite

Élèves cireurs itinérants : Au nom de nos études

https://youtu.be/10PzZNlnAFQ Plusieurs jeunes s’adonnent au métier de cireur. Dans la plupart des villes du Burkina Faso, beaucoup de ces jeunes pratiquent cette activité. C’est le cas de Abdoul Yoda, élève en classe de 4e et ses camarades, venus de Komtiéga et d’autres localités à Fada pour cirer les chaussures. Muni de leurs matériels de travail, ils sillonnent les artères de la ville de Fada à la recherche de clients. C’est grâce aux fruits de ce travail qu’ils paient leurs scolarités et fournitures scolaires. Immersion dans l’univers des petits cireurs écoliers à Fada.

Lire la suite

Mon taxi-moto, ma vie

https://youtu.be/aiNaG57BYlM A Fada N’Gourma, se développe une activité peu pratiquée dans d’autres villes du Burkina. Il s’agit de conducteur de taxi-moto. Observant le chômage qui mine les jeunes de la région, Abdoul Diallo décide d’apporter sa contribution dans la lutte contre ce fléau en créant cette activité. Si les 210 conducteurs de taxi-motos de la ville de Fada s’en sortent relativement bien financièrement, c’est avec beaucoup de difficultés qu’ils exercent leur métier surtout dans ce contexte d’insécurité avec son corolaire de couvre-feu instauré dans la région de région de l’Est.

Lire la suite
Articles Yasser BELEMLOUGRI 9 juillet 2019

Ouagadougou : Allô, je cherche une servante !

On estime à 2,5 millions le nombre de ménages au Burkina Faso en 2014 selon l’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD). Ouagadougou regorge aujourd’hui de plus de 2.200.000 habitants et de 17,6 % de ménages. Les besoins en personnel d’aide-ménagères ont énormément évolué, tandis que l’offre a relativement baissé. La question que se pose bon nombre de ménages aujourd’hui est « Comment trouver une domestique ? » Elles sont nombreuses les femmes qui recherchent des aide-ménagères.Autrefois, les fillettes quittaient le village pour les villes, et servaient à la tâche contre des sommes allant de 5.000 francs à 15.000 francs en

Lire la suite