Blog

Non classé adminClaver 14 octobre 2011

L’ESPACE ENFANTS DE CINÉ DROIT LIBRE 2011

L'innovation de la 7ème édition de "Ciné Droit Libre" est l'espace enfants, animé par Joseph Tapsoba alias Chocho.

Lire la suite
Non classé adminClaver 9 octobre 2011

CINÉ DROIT LIBRE 2011 À LA MACO

La maison d'arrêt et de correction de Ouagadougou a connu une animation festive cet après- midi du 28 juin 2011. La raison ? Ciné Droit Libre y était pour la pré-ouverture de la 7me édition de son festival. Et pour la circonstance, le festival sur les droits humains a offert à ses amis de la MACO, la première mondiale du dernier film de l'éminent cinéaste St Pierre Yaméogo, qui était d'ailleurs présent à la MACO.

Lire la suite
Non classé adminClaver 2 octobre 2011

FEMMES à L’OMBRE (2eme PARTIE)

Film documentaire sur les femmes detenues à la prison de Ouagadougou (MACO). Que peut bien representer l'univers carcéral pour une femme?

Lire la suite
Non classé adminClaver 1 octobre 2011

Femmes à l’Ombre (1ère partie)

Ce film documentaire se déroule à la MACO, la prison centrale de Ouagadougou. Elle accueille en moyenne mille detenus : hommes, femmes, mineurs. Mais que peut bien representer le milieu carcéral pour la femme ? Ce film documentaire regroupe les temoignages vivants et poignants de six femmes detenues, issues de milieux différents. Elles evoquent les motifs de leur incarcération, les conditions de détention et leurs tentatives de réinsertion sociale.

Lire la suite
Non classé adminClaver 30 septembre 2011

Show de Mamane (Ciné Droit Libre 2010)

Extrait du show de Mamane, humoriste nigérien connu de ses chroniques à RFI, lors de Ciné Droit Libre 2010 au CCF de Ouagadougou.

Lire la suite
Non classé adminClaver 10 septembre 2011

Obscur Jaffar et Busta Gaeenga – “Le bank des akkuzés”

Clip vidéo "Le Bank des Akkuzés" de Obscur Jaffar et Busta Gaeenga, une combinaison réussite de slam, hiphop et des textes très engagés.

Lire la suite
Non classé adminClaver 9 septembre 2011

Ciné Droit Libre décentralisé à fada N’Gourma

Le festival de films sur les droits humains et la liberté d'expression "Ciné Droit Libre" se tient annuellement à Ouagadougou en juin. Après l'étape centrale du festival, une tournée est organisée dans plusieurs villes intérieures du Burkina Faso. En 2008, l'un de ces étapes fût Fada N'Gourma. Le public surtout composé de jeunes , élèves et étudiants, a pu suivre plusieurs films sur les droits humains et discuter par la suite avec l'invité du jour, l'artiste reggaeman burkinabé Sams'K le Jah. Plus d'information sur le festival Ciné Droit Libre sur www.cinedroitlibre.bf

Lire la suite
Non classé adminClaver 9 septembre 2011

Sams’K le Jah live – “C’est la Vie”

Voici l'un des morceaux emblématiques du reggaeman burkinabé Samsklejah, en live en juin 2008 lors de la Soirée "Musique et Droits humains" du festival Ciné Droit Libre. Les concerts live de Sams'K le Jah sont des moments pleins de positives vibrations. Son engagement lui a valu de nombreuses menaces et sa voiture a même été brûlée en septembre 2007, mais Samsklejah tient bon. Son leitmotiv : la soif dun mieux être pour les burkinabè. Malgré les pressions, sa conviction, que seul la lutte paye, ne saltère pas. Rien ne fait fléchir lhomme. Il veut se sentir utile à la société,

Lire la suite
Non classé adminClaver 9 septembre 2011

Sams’K le Jah live: “Get up, stand up”

Sams'K le Jah live: "Get up, stand up" "Get Up, Stand Up" est une chanson de reggae écrite par Bob Marley et Peter Tosh en 1973 et parue d'abord sur l'album Burnin' des Wailers. Get Up, Stand Up se présente comme une chanson contre le racisme et l'oppression exercée sur les diverses ethnies issues d'Afrique ou en Afrique elles-mêmes, Bob Marley incite à se battre pour [ses] droits, les paroles de cette chanson dénoncent également un aspect de la colonisation, au moment où l'église catholique tente de convertir certains pays Africain au christianisme en y envoyant des prêtres. La version

Lire la suite
Non classé adminClaver 31 août 2011

Paul Kabré, le photographe des fous

Paul Kabré est né en 1955 à Godin Boulkiemdé au Burkina Faso. Autodidacte, il est venu à la photographie par simple curiosité, voulant savoir comprendre comment on arrive à "imprimer quelqu'un sur du papier". Après vingt-quatre années passées dans l'hôtellerie tout en faisant de la photographie à ses heures perdues, il finit par se rendre compte que cette curiosité pouvait en fait lui permettre de s'exprimer : il abandonne alors la carte du menu au profit de l'appareil photo Paul Kabré est aussi le réalisateur du film documentaire sur les " fous errants des rues" au Burkina Faso : "Geenga,

Lire la suite